Villetelle : musée en site isolé...

samedi 26 juin 2010
par  webmestre
popularité : 99%

Site : ancienne olivette, zone de non chasse, classé zone d’équipement proche de la zone inondable. L’Oppidum et le pont romain sont des sites classés.

Bâtiment : 1 million d’euros

Le parking prévu à postériori n’a pas pu être intégré et géré (pas de gestion des perceptions sur le bâtiment en arrivant du parking). Le choix a été fait de l’éloigner du site pour stopper les voitures en amont du site et préserver le cadre de l’oppidum. Aujoud’hui le pont romain est accessible en voiture, un parking est même aménager juste à côté. Il sera supprimé.

Initialement conçut pour un site isolé, le bâtiment est aujoud’hui raccordé à l’eau et l’électricité.

EnergieLes panneaux photovolataïques bien que calibrer pour l’alimentation autonome du musée (7 kW) renvoient leur production sur le réseau.

La scénographie du musée se fait avec la technologie LED pour l’éclairage.

Eau
L’eau nécessaire à la défense incendie est pompé grace à une éolienne et stocker dans une bâche de 12m3.

L’assainissement est autonome tout juste autorisée légalement pour les ERP à la réalisation du bâtiment.

La récupération de l’eau de pluie est prévue, mais pas encore mise en oeuvre (eau de toiture).

Confort thermique
Un puit canadien était initialement prévu, mais abandonné au démarrage du chantier du fait du sol formé de roche trop dure à creuser. Une climatisation (PAC) a été mise en place ainsi qu’une ventilation double flux.

Deux chaudières à gaz propane chauffent le bâtiment. Les murs sont en "monomur".

Scénographie du musée
Le bâtiment a été conçu à l’échelle des bâtiments romains pour une bonne intégration sur le site.

L’immersion du visiteur se fait petit à petit. L’entrée est animée par des reproductions de stèle et de bornes et un traitement graphique des fenêtres.

Ensuite la maquette rétroéclairée de l’oppidum accueil le visiteur. Cette espace d’accueil sera consacré à des expositions temporaires. Passé la banque d’accueil, le visiteur passe derrière deux parois courbes qui le dirigent vers l’exposition permanente découpée en 4 séquences caractérisées par une thématique, une ambiance, un personnage réel ou fictif. (la via domitia / le relais routier / le pont et le Vidourle / l’Oppidum).

Les outils de communication sont variés et ludiques.

Enfin une salle de projection pouvant accueillir jusqu’à 60 personnes proposera un film de 11 minutes sur l’Oppidum. La capacité de la salle a été calculée pour répondre à l’accueil de sorties scolaires et du taux de remplissage d’un car.
Cette salle pourra également accueillir ponctuellement des conférences en rapport avec l’Oppidum, l’archéologie,...
Un sas d’accès permet de gérer l’acoustique. Des emplacements réservés au PMR sont prévus sur le cheminement de visite du musée pour ne pas les obliger à descendre devant les gradins. A l’arrière les fauteuils du bord des rang ont un accoudoir amovible pour permettre aux personnes en fauteuil roulant de s’y assoir.

Le musée souhaite structurer un réseau avec d’autres musées du même type comme celui d’Arles ou d’Avignon.

L’Oppidum
le site de 8 ha est fouillé chaque année en partenariat avec la ville de Villetelle, la DRAC et la Région.


comment arriver au site...?

avec des mollets bien musclés. Bravo au Nîmois.


Navigation

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois